Sokoun, mot arabe signifiant « quiétude », est une formation de musique instrumentale réunissant oud, violon et percussions. D’un style essentiellement oriental, les compositions originales du Trio sont marquées par plusieurs influences comme la musique méditerranéenne et le Jazz.

L’alliance de trois parcours individuels des virtuoses, Mohamed Masmoudi, Zied ben Amor et de Joseph Khoury, ainsi que de l’expérience et du talent de chacun de ces trois musiciens a pour résultat Zanneh.
Zanneh, mot arabe signifiant « drone », est le premier album de ce groupe avec lequel il a su éblouir son public! Zanneh c’est aussi onze pièces musicales, dont la quasi-totalité sont des compositions originales, toutes aussi riches et novatrices les unes que les autres.

En 2010, Sokoun gagne le prix de « L’artiste de l’année Musique du Monde – Catégorie Groupe » au Prix de Musique Folk Canadienne. Il a aussi été nominé pour l’album instrumental de l’année au même évènement.

Depuis le lancement, les critiques sont unanimes, en voici quelques extraits :

« Si l'héritage y est préservé avec délicatesse, lyrisme et mélancolie, ... chacun des membres du trio compose et intègre des couleurs méditerranéennes. L'atmosphère est aux douces incantations vocales, aux silences, à l'unité et à la quiétude, d'où le nom du groupe. Mais la cadence peut parfois doucement s'animer. Le groupe est très prometteur.»
- Yves Bernard, Le Devoir, janvier 2010

« À première écoute, Zanneh semble assez classique. Mais plus on le réécoute, plus on est sensible aux subtilités et à la force de ce Zanneh habité, chatoyant, chaleureux, inspiré, parfois méditatif, parfois dansant.»
- Marie-Christine Blais, La Presse, janvier 2010

« Nous pouvons certainement affirmer, mission accomplie, pour Sokoun Trio... Certainement, les personnes qui savent apprécier des virtuoses de la musique ou celles qui aiment découvrir des nouvelles sonorités seront conquises comme nous l’avions été.»- -Yolande Naggar, Montréal Express, novembre 2009